PDFImprimerEnvoyer

Jour 10 : des vieilles coques et des marches

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La matinée est consacrée au port de Douarnenez, l'étape a été raccourci  car une peu longue et sans sites d'accostage pour le repos ou en cas de problème.

Je navigue donc entre les vieilles coques et magnifiques voiliers en bois. Je me glisse sous les pontons d'où je suis apostrophé : " merci monsieur de regagner le chenal ". Le port musée n'est visiblement pas accessible en kayak. Je ressors du port par le chenal, je laisse passer un yacht, le petit pont piéton se lève pour laisser passer son gréement. Il se rabaisse et je jette à l'éclusier " ça devrait passer pour moi ", il sourit.

L'après-midi je pars du plage à vagues direction les grottes de Morgat. La houle est mauvaise, les vagues se rejoignent en pyramide. Je croise un kayakiste sans gilet : " pas bien ! "

Je décide d'interrompre la ballade et fais cap sur la prochaine plage, problème : elle n'est accessible que via un escalier à flanc de falaise. C'est raté pour celle la. La suivante : pas mieux et la dernière avant la pointe n'est accessible qu'en escaladant 10 m de rochers. Je me résous donc à contourner la pointe de l'aber en espérant que la mer ne soit pas trop mauvaise de l'autre côté.

Ça va, je débarque sur une plage à vagues avec plus de succès que la veille. Les kitesurfers se préparent, ça va souffler, j'ai bien fait de m'arrêter.

Ajouter un Commentaire